Concert du 5/04/08 A la Salle PLeyel

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous !

J'ai eu comme idée de faire un mini compte rendu du concert auquel j'ai eu la chance d'assister ce samedi ...
Le concert commence un peu en retard à cause d'un problème technique..mais plus ou attend, plus on apprécie :D
Ensuite on voit entrer le grand Aldo....bossu, qui se traine avec difficultés, ons e dit "mais comment peut-il toujours jouer!" .... on parle beaucoup trop vite, à peine s'installe t-il que la magie opère !

Ahlala c'était vraiment exceptionnel, le piano aux doigts de Ciccolini atteint son summum, et l'orchestre de Montpellier Languedoc Roussillon dirigé par la baguette du grand Lawrence Foster était tout aussi extraordinnaire...

Tout d'abord, pour "introduire" le spectacle, Aldo nous joue (avec un de ses élèves) le concerto pour deux pianos de Poulenc, oeuvre magistrae, sublimement interpretée!
A la fin de cette pièce, les deux pianistes nous font l'honneur de nous interpréter comme bis,je crois, la Sonate pour deux Pianos de ce même Poulenc, merveilleuse...

Ensuite, le plat de résistance, le 4ème concerto de Saint-Saens, interpretation parfaite !
La on se dit tous encore une fois : "c'est pas possible, à 82 ans, il ne tiendra pas...." ! Et bien DETROMPEZ VOUS !
Il avait sur le claveir autant d'energie qu'un athlete Américain courant le 100m (et c'est pas faible comme métaphore !)

ATTENTION :
Je tiens de plus à signaler quelque chsoe que je n'ai jamais vu en 3 ans dehaute fréquentationd es salles de concert ! ils emblerait qu'il y'ait eu une erreur dans le concerto de Saint Saens à un certain moment ... erreur que je n'ai pas ressentie tant j'étais absorbé par la musique ... Suite au premier mouvement donc, le chef se retourne vers la foule, le bras tranquillement appuyé sur le piano et déclare de son doux accent d'outre-atlantique : "je tiens a rectifier quelque chose, il y'a eu une erreur dans l'oeuvre, mais je veux dire que ce n'est ni la faute du soliste, ni la faute de l'orchestre, mais entièrement celle du chef d'orchestre!"

Quel humour, quelle classe, la salle riait ! Même les quelques culs serrés près de moi (très ... haut paris ) ont esquissé un tant soit peu de sourire !

Imaginez Karajan se reoutrnant et disant ca, ou Abbado .... Impossible c'est sur ! (karajan étant mort, ca l'est encore plus !)

Le Saint-Saens se cloture merveilleusement bien, et laisse place à l'entracte!

Ahlala les entractes à Pleyel, les fumeurs dehors, les "bonnes gens" au comptoir prenant quelques petits verres de champagne, les incontinents se pressant aux toilettes...et nous, rigolant en plein milieu du hall et foutant quelque peu le bordel...
Que j'avais hâte d'assister à la seconde partie du concert....le GRAND concerto en la mineur, de Robert ...... ??

Oui ! Schumann ! Quoi de mieux comme dessert que notre romantique tourmenté par l'orchestre !?

Alors la je vous raconte pas, c'était divin .... il faut le vivre !
A la fin, Ciccolini nous fait l'honneur de jouer deux bis, vous imaginez ... rois bis dans la même soiée ! C'est génial, il est de plus un grand homme :)

Enfin ... ce concert était de ceux qu'on ne voit pas plusieurs fois dans sa vie, par le pianiste qui a le plus marqué notre siècle (par ses divines interprétations de Debussy, Ravel, Saint-Saens entre autre) et trois concertos, de trois périodes différentes, qui sont trois GRANDES pièces du repertoire pour piano !

Et bien, c'était long, mais c'était marrant à écrire .. j'espere vous avoir donné envie de vous procurer ces pièces (si vous ne les avez pas déjà !) et surtout ... par Ciccolini (en aprticulier pour le Saint-Saens..chez EMI)

A bientot ;)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres