question... (les vecteurs harmoniques)
Bluenote

qu'est-ce qu'un vecteur harmonique...

je ne sais pas encore très bien mais y'a un texte sur internet qui peut aider...mais un peu long. (c'est dailleurs pour ça que je ne peux pas encore te répondre clairement.)
le texte, c'est : Théorie des vecteurs harmoniques et théorie néo-riemanienne de Meeus.
bon courage.

ça y est j'ai à peu près compris les vecteurs harmoniques (V.H.)
en fait un VH est une relation particuliere qui relie des accords entre eux, comme le faisait la théorie néo-reimannienne avec des tieces sauf qu'elles sont ici remplacées par des quintes!
les vecteurs dominants (VD), sont des relations descendantes entre accords et les sous-dominants (VS)(moins souvent utilisés en musique classique) sont des relatiuons ascendantes entre les accords.
on parle souvent de "triade" parce qu'il y a souvent deux vecteurs, ce qui regroupe donc trois accords: accord 1-VH pour aller au suivant-accord 2-VH-accord 3.
bon si jamais c'est pas très clair, j'essaierai de recommencer plus simplement mais cette theorie est assez compliquée surtout quand on n'a pas suivi les cours, ce qui est mon cas...alors pour l'expliquer aux autres, c'est pas évident.
bon courage!
Bluenote

Merci beaucoup pour ce petit dégrossissage de ce concepte assez complexe et, il est vrai, assez floux...
Ma question serait de savoir comment les repérer et les mettre en évidence sur un lied de wolf par exemple... mouhahaha
ciao

je n'me suis pas encore penchée sur le sujet.
va falloir que tu attendes ou...que tu trouves la reponse tout seul...tiens en voilà une bonne idée!!
Bluenote

on est pas aidé... et la solidarité muscios alors?? tss
GAS

b1 c facil : si ln x = 2µ²- (3coma de solb) alors, tu calcul l'eponantiel du logaritm du champ responsoriale de l'homme armée (dufay) et tu divise le tout par le nombre de cantus firmus de la sonate de lizt. tu verra que le resultat t'indique le nombre de mesure exacte du dernier mvt du quatuor de schoenberg où, ce soit dit en passant, l'ecole de vienne a construit toute sa pedagogie sur le serialisme platonitien.(cf le concerto pour flute de pan d'alban beurk alias le pakistanais)
Aurélien

En ce qui concerne les vecteurs harmoniques, la marche à suivre est simple :

1_ Indique les fonctions tonales de tes accords (chiffrages romains)
2_ Tout en chiffrant, indique l'harmonie induite par chaque accord
3_ Pour chaque succession de deux accords — donc de deux harmonies — observe l'intervalle qui sépare les deux basses et mets le vecteur conséquent, en sachant que :

un saut de seconde ascendant engendre un vecteur dominant (-->)
un saut de seconde descendant engendre un vecteur sous-dominant (<--)
tierce ascendante : sous-dominant
tierce descendante : dominant
quarte ascendante : dominant
quarte descendante : sous-dominant
quinte ascendant : sous-dominant
quinte descendant : dominant

4_ Les enchaînements par tierces (dits "des médiantes") sont très caractéristiques de la période romantique en général. Jean-Pierre Bartoli classe les vecteurs qui représentent des enchaînements par tierces en quatre catégories, selon la constitution des deux accords impliqués :

A = deux notes communes et un seul mouvement mélodique (ex. DO{do–mi–sol} <-- mi{mi–sol–si} ou la{la–do–mi} --> FA{fa–la–do})
B = une note commune et deux mouvements mélodiques respectivement d'un ton et d'un demi-ton (ex. DO{do–mi–sol} --> LA{la–do#–mi})
C = une note commune et deux mouvements mélodiques, tous deux d'un demi-ton (ex. DO{do–mi–sol} --> LAb{lab–do–mib})
D = aucune note commune (ex. DO{do–mi–sol} <-- mib{mib–solb–sib})

5_ Bon courage
Bluenote

merci beaucoup aurélien.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres